7e Baromètre CDSE de la sécurité des collaborateurs à l’international

Publié le 5 juillet 1 documents joints

Le risque sanitaire devient la première menace identifiée par les entreprises pour leurs collaborateurs en déplacement à l’étranger

PARIS - LUNDI 5 JUILLET 2021 - Le Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE), en partenariat avec AXA Partners, présente les résultats de la 7ème édition de son Baromètre de la sécurité des collaborateurs à l’international réalisé par OpinionWay auprès de 203 dirigeants d’entreprises françaises (*).

C’est un fait inédit, en 2020-2021, la crise sanitaire modifie nettement la perception des risques à l’étranger : pour la première fois depuis la création du Baromètre en 2014, les risques sanitaires arrivent largement en tête des critères d’expositions identifiés par les dirigeants d’entreprises françaises pour leurs collaborateurs en séjour à l’étranger.

Ces risques sont ainsi cités par 59% d’entre eux sur la période janvier 2020 - avril 2021, contre 13% en 2019, loin devant les risques d’accidents (46% dont 27% pour les accidents de transports) et le vol/escroquerie (16%). Autre situation inédite, pour la première fois depuis 2015, les risques terroristes quittent le podium des critères d’expositions, et atteignent leur plus faible niveau enregistré (14% contre 17% en 2019).

>> L’étude résumée dans court film d’animation :

La perception de la menace que représente l’insécurité internationale pour la France, ses entreprises et ses citoyens tend, quant à elle, à se polariser : 22% la considère comme plus forte (16% en 2019) et 31% comme plus faible (26% en 2019). Un quart des dirigeants considèrent que l’envoi de collaborateurs à l’étranger représente plus de risques que par le passé, c’est largement plus qu’en 2019 (26% contre 11%). Les entreprises montrent ainsi une tendance à accorder plus d’importance à la sécurité-sûreté des employés en déplacement (29% contre 22% en 2019). Pour autant, de façon globale, elles ne se sentent pas plus exposées aux risques à l’international (25% contre 27% en 2019).

La crise sanitaire pousse les dirigeants à accorder plus d’importance aux différents services pour l’envoi de collaborateurs à l’étranger. 57% estiment que les services d’assistance et évacuation sécuritaire sont très importants dans leur entreprise (+24 points), 52% pour ce qui est du remboursement des frais médicaux (+17 points) et 55% pour l’assistance et l’évacuation médicale (+16 points).

Autre indicateur, la part des entreprises connaissant le site de conseils aux voyageurs du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères est également plus importante (74%, +26 points).

La crise sanitaire semble avoir donné lieu à une prise de conscience des dirigeants quant aux responsabilités juridiques de l’entreprise dans le cadre des déplacements des employés à l’international : 7 dirigeants sur 10 déclarent connaître ces responsabilités, contre 5 sur 10 en 2019.

Malgré le contexte, seulement 13% des entreprises ont mis en place de nouvelles pratiques en 2020, pour la plupart des dispositifs liés à des consignes sanitaires.

Néanmoins, les dirigeants sont de plus en plus nombreux à déclarer compter dans leur entreprise une personne dont les attributions incluent la gestion de la sécurité-sûreté des collaborateurs à l’étranger (44% contre 40% en 2019), avec une progression significative dans les entreprises de moins de 100 salariés (47% contre 34% en 2019).

*Le 7e Baromètre de la sécurité des collaborateurs à l’international CDSE - AXA Partners a été réalisé par OpinionWay du 12 au 30 avril 2021 auprès d’un échantillon de 203 dirigeants co-décisionnaires à propos de la sécurité-sûreté des salariés à l’étranger. Tous sont membres du CODIR d’entreprises françaises de plus de 50 salariés ayant envoyé au cours des 24 derniers mois au moins un salarié à l’étranger. 172 en ont envoyé dans les 12 derniers mois et 31 entre les 12 et 24 derniers mois.

Adhérer au CDSE, c’est ...

Appartenir à un réseau de professionnels qui fédère les directions de la sécurité et de la sûreté de près de 150 grandes entreprises françaises et européennes.

Le CDSE a établi des partenariats avec les services du Premier ministre (SGDSN et ANSSI), le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Economie et des Finances et le ministère des Affaires étrangères

En savoir plus

Pour adhérer au CDSE, cliquez ici