Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

Baromètre CDSE 2017 - Sécurité des collaborateurs à l’international

Le Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises (CDSE) a présenté le 15 février les résultats de la troisième édition de son Baromètre Sécurité, en partenariat avec AXA Assistance.

Publié le 16 février 2017

La nouvelle édition du « Baromètre de la sécurité des collaborateurs à l’international » met à nouveau l’accent sur le fossé qui existe entre une perception des risques à l’international qui s’accroit, et la mise en place effective de dispositifs spécifiques dans les entreprises pour accompagner les collaborateurs en déplacement à l’international.

  • 82% des dirigeants interrogés considèrent que l’insécurité à l’international représente une menace forte ou avérée pour la France, ses entreprises et ses citoyens.
  • Pourtant seulement 24% estiment que leur entreprise est directement exposée à des risques à l’international.
  • 42% ont confié les questions de sécurité des collaborateurs à l’étranger à une personne dédiée dans l’entreprise
  • 1 entreprise sur 2 soumet ses salariés à des procédures spécifiques pour préparer leurs déplacements et 1 entreprise sur 4 dispense des formations spécifiques à ses collaborateurs en déplacement.

La perception des risques à l’international par les dirigeants est toujours élevée, et atteint cette année 82%. Nous restons donc sur le même niveau de perception des risques enregistré suite aux attentats de novembre 2015. Par ailleurs près de la moitié des dirigeants interrogés estiment que la menace que représente l’insécurité à l’international va d’aggraver dans les cinq années qui viennent.

Et pourtant, seul 1 dirigeant interrogé sur 4 considère que son entreprise est directement exposée à des risques à l’international. Les 2 premières éditions du Baromètre avaient permis de faire ressortir une réelle prise de conscience, en particulier chez les entreprises de plus de 250 employés plus enclines à mettre en place des dispositifs et procédures spécifiques pour préparer les déplacements, et une volonté marquée de la part des entreprises de professionnaliser les enjeux sécurité/santé en entreprise.

Force est de constater que l’accélération annoncée n’a pas encore eu lieu : Seules 42% des entreprises interrogées se sont effectivement dotées d’une personne dédiée à la gestion de la sécurité des collaborateurs à l’étranger, et seule 1 entreprise sur 4 dispense des formations spécifiques à ses collaborateurs en déplacement.

Pour Alain JUILLET, Président du CDSE : « les entreprises aujourd’hui sont confrontées à la montée de nouvelles formes de risque et la révolution numérique nous impose de repenser nos modèles. Si les entreprises françaises veulent réussir à l’international sans connaître de crises majeures, il devient urgent que les dirigeants d’entreprise, quel que soit la taille de la structure de leur organisation, disposent d’une politique de gestion des risques à la hauteur des défis internationaux actuels. ».

Nicolas SINZ, PDG d’AXA Assistance France : « Le risque Zéro n’existe pas. Notre mission en tant qu’assureur et employeur est d’anticiper les risques au maximum afin de les réduire et de protéger la première richesse de l’entreprise : son capital humain. »

Méthodologie de l’enquête
Étude réalisée auprès d’un Echantillon de 301 dirigeants, responsables, DRH… d’entreprises françaises – tous secteurs - de plus de 50 salariés qui ont envoyé au cours des 12 derniers au moins un salarié à l’étranger. La représentativité de l’échantillon a été assurée par un redressement en termes de secteurs d’activité et tailles salariales (univers des entreprises de plus de 50 salariés). L’enquête a été réalisée du 21 Novembre au 16 décembre 2016.

Obtenir l’Enquête complète :

  • Pour les membres du CDSE, cette enquête est disponible sur la partie privée du site internet en cliquant ici
  • Pour les entreprises non adhérentes, vous pouvez obtenir l’enquête en contactant : Julien MARCEL, Secrétaire général du CDSE, julien.marcel@cdse.fr