"Beauvau de la sécurité" : AEF Info revient sur l’intervention de Stéphane Volant, président du CDSE

Publié le 21 septembre

Stéphane Volant, président du CDSE, s’exprimait à l’occasion de la dernière table ronde du "Beauvau de la sécurité", lundi 14 septembre 2021, consacrée aux conditions matérielles, la captation vidéo et le soutien.

Le président du CDSE, Stéphane Volant a échangé sur le renforcement des moyens technologiques en matière de sécurité globale, et considère "que la France a encore un temps ou une technologie d’avance sur la délinquance, et de ce point de vue-là, avec nos entreprises, nous disposons d’un bouclier en titane face au glaive du délinquant qui est capable de tenir très durablement".

Il rappelle aussi que dans la chaîne de sécurité globale, "il y a un maillon extrêmement important qui sont les entreprises (...) Ce sont plusieurs dizaines de milliards qui sont chaque année dépensées par les entreprises de ce pays pour des questions de sécurité".

Le président du CDSE recommande de "privilégier le made in France" et améliorer les relations entre les secteurs public et privé afin qu’elles soient "parfaitement interopérables". Ainsi, il propose la création d’un "Sneas (Service national des enquêtes administratives de sécurité) du numérique de telle sorte qu’on soit bien certain que l’ensemble des solutions qu’on propose au personnel du ministère de l’Intérieur […] soient parfaitement souveraines".

En parallèle, il suggère la mise en place d’un "parc de moyens vidéos" qui pourrait être "connecté avec les forces de l’ordre" mais aussi "un tas de bases de données certifiées par la Cnil qui pourraient faire l’objet d’échanges renforcés". En effet, assurer une sécurité optimale ne doit pas "oublier les libertés publiques" et l’humain car il juge qu’"il faut davantage de technologies, mais au moins autant d’humains".

>> Consultez la dépêche en intégralité sur le site d’AEF Info (Abonnés) :
https://www.aefinfo.fr/depeche/658359