Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent Colloque annuel du CDSE "La sécurité au service de l’éthique" Colloque annuel du CDSE en partenariat avec l’ENSP « (...) Devoir de protection & Protection des libertés Comment concilier devoir de protection et protection (...)

Discours des voeux du Président du CDSE le 20 janvier 2014

Publié le 21 janvier 2014

Tout d’abord permettez moi de remercier en votre nom à tous le Président Henri Proglio qui nous reçoit à EDF. A travers la chaleur de son accueil, il nous montre son intérêt et sa sensibilité aux problèmes de sécurité qui deviennent progressivement, et plus particulièrement avec l’arrivée du numérique, un élément majeur dans la compétitivité des entreprises.
Permettez moi également d’avoir une pensée pour le Président François Roussely qui n’a pu venir au dernier moment dans ces lieux qu’il connait si bien. J’ai eu l ‘honneur de lui succéder à la présidence du CDSE et je n’oublie pas que c’est lui qui a ouvert la voie que nous empruntons aujourd’hui.
En dépit de l’environnement souvent difficile l’année 2013 a été une étape importante puisqu’elle a nous a permis, après des échanges fructueux, d’évoluer tant au niveau interne qu’externe.
C’est ainsi que le CDSE a résolument décidé de mieux s’impliquer dans le domaine de la sécurité internationale avec la création du COSI. Il s’agit de répondre à l’attente de la totalité de ses membres qui ont à gérer les missions des visiteurs, des missionnaires ou des expatriés en nombre variable mais dont chacun est porteur d’un risque potentiel. Contrairement aux touristes, les hommes d’entreprises doivent gérer des problèmes spécifiques ne serait ce que pour maintenir une exploitation ou la réalisation du contrat en dépit d’un environnement difficile. Confronté à la multiplication des zones d’instabilité et à la répétition de crises en tous genres il nous est apparu indispensable de mettre en place des outils d’anticipation et de détection précoce à destination de nos membres. Il fallait également organiser dans chaque cas les échanges entre les entreprises concernées sur le terrain tout en développant un partenariat, indispensable dans ce type de problème, avec le Quai d’Orsay, la Défense et l’Intérieur. Après le travail de réflexion réalisé par Regis Poincelet pour mettre en place cette structure, il va falloir que chacun participe à sa montée en régime.
Parallèlement nous avons construit des passerelles avec nos homologues européens et américains pour permettre au CDSE de prendre une dimension plus internationale. A ce titre, nous sommes en train de réfléchir avec nos collègues allemands, espagnols, italiens et portugais à la création d’une confédération européenne des directeurs de sécurité. C’est pour cette raison que nous nous rendons en Suisse et à Bruxelles en ce début d’année pour en voir la faisabilité et l’intérêt pour nos membres
Le CDSE qui avait joué les précurseurs sur le numérique lors de notre Colloque de décembre 2012 a souhaité renforcer encore ses travaux dans ce domaine. Lors d’un récent colloque organisé le 13 juin dernier à la Cour de Cassation à l’initiative de l’avocat général Claude Mathon sur l’actualité des problématiques de l’intelligence économique, un haut dirigeant d’entreprise avait déclaré que les deux sujets majeurs de l’année 2013 tournaient autour du Cloud et de la protection des données personnelles. Depuis, les révélations de l’affaire Snowden ont dévoilé une partie de l’écosystème du programme de cyber surveillance américain, et ces deux problématiques ont pris une toute autre dimension. Ceci a amené le CDSE à mettre en place deux commissions : l’une sur la protection de l’information et l’autre relative à la sécurité numérique. Cette dernière va avoir parmi ses missions de préparer le prochain colloque annuel du CDSE qui se tiendra le 4 décembre 2014 sur le thème central : « mobilité et sécurité ».
C’est également pour répondre à cette situation que le CDSE, à l’initiative du CDSE junior, a réalisé une campagne relative à la sécurité de l’information en partenariat avec la Délégation Interministérielle à l’Intelligence Economique, Soulignons que cette campagne a eu un vif succès puisque non seulement des entreprises de toute taille nous ont fait des commandes d’affiches, mais également des ministères et des agences publiques.
Si la décennie précédente a été pauvre en termes de dispositifs législatifs relatif à la sécurité privée, il faut reconnaître que les choses ont bien changé depuis deux ans. Notre organisation a été beaucoup sollicitée pour participer à des évolutions législatives et à des travaux dans notre domaine d’activité en liaison avec la DISP, le CNAPS ou maintenant le COFIS. A ce stade, je voudrais féliciter le Préfet Jean-Louis Blanchou, Délégué ministériel à la Sécurité Privée, avec qui nous avons beaucoup œuvré afin de faire évoluer la loi du 12 juillet 1983. 30 ans sans réforme, alors que le secteur s’est totalement transformé, justifiait pleinement de s’intéresser au développement des technologies de sécurité, à l’apparition d’une offre de consultance et à l’émergence de la fonction sécurité dans nos entreprises. On peut y ajouter la charte de bonne pratique des achats de prestations de sécurité à l’initiative de la DISP que le CDSE a signé en attendant la signature de ses membres. Mais je crois que Jean-Louis en dira quelques mots lors de la conclusion de ces voeux.
Le 15 janvier, le ministre de l’intérieur Manuel Valls, dans le cadre des vœux de l’ANAPS présenté par Claude Tarlet qui nous aujourd’hui fait le plaisir de se joindre à nous, a appelé au renforcement des coopérations public-privé. Le CDSE ne manque pas d’initiative en la matière ! Je vous rappelle qu’avec le CINDEX, dont je salue la pérsence de la nouvelle directrice, madame Mignonaque, nous avons signé une convention avec le Centre de Crise du MAE, qui assure en temps réel l’interface entre les services du quai d’Orsay et les entreprises. Nous avons également mis en œuvre des partenariats avec différents services du ministère de l’intérieur dont la DCI, la DCRI et Europol. Je voudrais souligner ici le partenariat exemplaire que nous avons initié avec la Préfecture de Police de Paris dont je salue ici le directeur de cabinet adjoint <mr Lerner avec la mise en place d’un numéro d’appel unique pour nos membres. Permettez moi enfin évoquer l’excellence de la collaboration permanente que nous avons avec la nouvelle Déléguée Interministérielle à l’Intelligence économique Claude Revel et toute son équipe.
Le volet formation a pris également une nouvelle dimension en 2013. Le développement du partenariat avec l’ENSP en liaison étroite avec Héléne Martini se renforce. La création de la première formation européenne ESCP/CDSE est à mon sens une innovation importante. Elle aura pour double objectif de développer le leadership des directeurs de sécurité et de sûreté et de les aider à intégrer les plus hauts niveaux de décision stratégique de l’entreprise,
Notre colloque de Décembre sur l’Ethique et la sécurité a été un grand succès à tous points de vue. Il a montré que nous étions capable de sortir du quotidien pour nous impliquer dans la réflexion sur la philosophie de notre métier et le positionnement futur des directeurs de sécurité.
Enfin comment ne pas mentionner le passage à plus 100 membres de notre organisation, alors qu’ils n’étaient qu’une vingtaine, autour de François Roussely, au moment de la création du CDSE.
Après une année 2013 très riche puisqu’elle a vu également le vote de nos nouveaux statuts permettant d’acquérir une dimension plus internationale, 2014 sera donc une phase de consolidation.
Pour conclure, je me réjouis qu’avec l’aide et la participation de la grande majorité d’entre vous le CDSE ait pu atteindre ses objectifs. Le nombre et la qualité de ses adhérents, sa reconnaissance par les institutionnels et les grandes organisations patronales, comme le Medef et la CGPME dont je salue la présence ce soir, son développement au niveau européen qui amène des entreprises étrangères à vouloir nous rejoindre, sont des signes très encourageants pour l’avenir. C’est pourquoi je suis heureux de vous adresser tous mes vœux à titre personnel et professionnel pour vous, vos familles et vos entreprises sans oublier bien sûr le CDSE qui nous réunit aujourd’hui et EDF qui nous accueille.