Données sensibles et souveraineté du cloud : le CDSE dans Le Monde

Publié le 17 février

"Cloud : Le stockage des données sensibles, enjeu de souveraineté", titre en manchette de Une Le Monde dans son édition du lundi 18 février 2020. Dans un dossier de deux pages, le quotidien national revient sur l’échec des premiers clouds souverains et donne la parole au Club des directeurs de sécurité des entreprises. "Les utilisateurs n’ont pas eu d’autre choix que de recourir à des solutions non souveraines", déplore Stéphane Volant, président du CDSE, interrogé par le journal.

"La France ne baisse pas les bras et défend l’idée d’une solution nationale ou européenne pour abriter les données sensibles et échapper à la mainmise des géants américains", souligne par ailleurs Le Monde. Le quotidien cite notamment les travaux pour un "numérique de confiance" entamés par le comité stratégique de la filière des industries de sécurité, au sein duquel le CDSE représente les utilisateurs.

A ce titre, Stéphane Volant pose la question du coût de la souveraineté : "On nous dit que le cloud souverain français coûtera entre 10 et 15 % de plus et qu’il offrira moins de fonctionnalités au début que les solutions américaines… La question est donc : quel est le coût de la souveraineté et qui est prêt à le payer ?".

>> Retrouvez l’article dans son intégralité dans l’édition papier du quotidien ou en ligne en cliquant ICI