Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent Le conseil de défense et de sécurité nationale est créé Le décret créant le Conseil de Défense et de sécurité (...) Les pays qui investissent dans les scanners corporels Après la tentative d’attentat contre le vol Amsterdam-Detroit

La Chine aurait versé 4 millions de dollars à des pirates somaliens

Publié le 4 janvier 2010

D’après une dépêche AFP, la Chine aurait versé 4 millions de dollars (2,8 millions d’euros) de rançon pour obtenir la libération d’un cargo et de ses 25 marins pris en otages deux mois plus tôt par des pirates de la mer au large de la Somalie, a affirmé à l’Associated Press un Somalien se présentant comme l’un des ravisseurs.
La Force navale de l’Union européenne a confirmé que le "De Xin Hai" avait été libéré dimanche au large du port de Hobyo, dans le centre de la Somalie, et que ses occupants se trouvaient en bonne santé.
Le cargo de la compagnie maritime Qingdao Ocean Shipping transportait environ 76.000 tonnes de charbon d’Afrique du Sud à destination de l’Inde lorsqu’il a été capturé le 19 octobre à environ 1.100km à l’est de la côte somalienne.
C’était le premier bateau chinois pris en otage depuis le déploiement de trois navires de l’armée chinoise dans le golfe d’Aden l’an dernier, dans le cadre des patrouilles déjà menées notamment par la France, la Grande-Bretagne, l’Inde, l’Iran et les Etats-Unis.
Selon le pirate interrogé par AP, la Chine a versé 4 millions de dollars pour récupérer son bateau et l’équipage. "On a reçu la ranson, on a vérifié, recompté et on se l’est partagée entre nous", a précisé Ahmed Afweyne.
Le nombre d’attaques a quasiment doublé au large des côtes somaliennes en 2009, malgré le déploiement de la Force navale européenne en décembre 2008. Les pirates auraient empoché plus de 100 millions de dollars (environ 69,5 millions d’euros) grâce aux rançons en deux ans. Ils détiennent toujours huit bateaux et 213 membres d’équipage, selon la Force navale européenne.