Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent Un monde d’homicides Cette étude vise à établir les variations du taux (...) Comprendre les causes de la négligence des employés Dans le cadre d’une note de recherche pour l’Université (...)

La corruption dans les pays balkaniques

Publié le 31 mai 2011

L’Office des Nations Unies sur la Drogue et le Crime a rendu public une étude sur la corruption dans les pays situé dans la zone géographique des Balkans (soit la Macédoine, la Serbie, le Monténégro, le Kosovo, la Croatie, la Bosnie et l’Albanie).

Selon cette étude, 12.5% des personnes habitant cette région, ayant eu à traiter avec l’administration dans les douze derniers mois, se sont rendus coupables de faits de corruption. Dans 67.7% des cas, il s’agirait de paiement de pot-de-vin en liquide pour une somme moyenne de 133euros. Dans 43,3% des cas, ce seraient les usagers qui sont à l’origine de l’offre et dans 31,5% des cas, le fonctionnaire aurait fait une demande implicite (dans 13,8% cette demande serait explicite). Les usagers ont recours à cette méthode pour : obtenir un meilleur traitement (dans 27,7% des cas analysés par cette étude), accélérer une procédure (27,7%), éviter une amende (15,8%), terminer une procédure (12,4%), obtenir une information (4,4%) ou encore baisser le coût d’une procédure (4,3%).

Pour plus d’informations et pour consulter l’étude, consultez la pièce jointe