Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent Alain BAUER a remis a à Eric WOERTH un rapport sur les fichiers informatiques de la douane Eric WOERTH, ministre du Budget, des Comptes publics, (...) Arabie Saoudite vers un contrôle de la messagerie de Blackberry ? Le fabricant du téléphone mobile Blackberry a annoncé (...)

Le Mend menace des intérêts français

Publié le 15 mars 2010

Daprès le journal Le Monde, il y aurait eu deux explosions, lundi 15 mars, à Warri, dans le sud du Nigeria, à l’ouverture d’une conférence consacrée à l’amnistie de rebelles opérant dans cette région pétrolifère. "Il y a eu deux explosions de voitures. La première s’est produite juste au moment où les gouverneurs arrivaient [pour la conférence], et la seconde environ une demi-heure plus tard", a déclaré le porte-parole du gouverneur de l’Etat du Delta, Emmanuel Uduaghan, présent sur les lieux.

Le principal groupe rebelle opérant dans le sud pétrolifère du Nigeria, le Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger (MEND), a revendiqué ces attentats et menacé d’attaquer des installations pétrolières du groupe français Total, jusqu’à présent épargné par les violences. "Dans les prochains jours, nous mènerons des attaques contre les installations pétrolières et étendrons nos actions à des compagnies comme Total.