Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent Le SCTIP étend ses partenariats aux grandes entreprises françaises Emile PEREZ, chef du Service de Coopération Technique (...) Attentat chimique à Grenoble Les services de la préfecture de l’Isère ont réalisé le (...)

Le SCTIP étend ses partenariats aux grandes entreprises françaises

Publié le 6 octobre 2009

Emile PEREZ, chef du Service de Coopération Technique Internationale de Police (SCTIP), signera cet automne une trentaine de conventions de partenariat avec les entreprises françaises dans le domaine de la sécurité intérieure.

Le SCTIP est en charge du premier réseau mondial de coopération policière avec une implantation dans 93 ambassades et qui couvre 150 pays. Ce réseau est composé d’ASI (Attaché de Sécurité Intérieure), qui sous l’autorité de l’ambassadeur, dirige sur place la délégation du SCTIP. Ces ASI sont en charge de trois missions fondamentales de coopération : la coopération opérationnelle, la coopération technique ( formation , audit, échange de bonnes pratiques) et la coopération institutionnelle.

Ce réseau est quotidiennement sollicité par les entreprises lorsque l’un de leurs salariés est en danger à l’étranger ou, plus simplement, lorsqu’elles souhaitent avoir des informations sur la situation sécuritaire d’un pays. Le SCTIP, dans sa volonté de formaliser ces échanges , souhaite conclure des partenariats avec les entreprises concernées. Ces partenariats, basés sur le principe du gagnant/gagnant, auront pour ambition de permettre aux entreprises partenaires d’avoir une meilleure connaissance de la situation des pays où elles souhaitent envoyer des salariés. De son coté, le SCTIP espère pouvoir mieux évaluer les intérêts français à l’étranger afin d’assurer une meilleure protection contre d’éventuelles attaques terroristes ou criminelles.

Source : Interview d’Emile PEREZ, revue Civique n° 181 p 20 , octobre 2009.