Les acteurs de la sécurité privée reçus par Gérald Darmanin

Publié le 17 novembre

PARIS – MARDI 16 NOVEMBRE 2021. À l’initiative du ministre de l’Intérieur, les acteurs de la sécurité privée ont été reçus par Gérald Darmanin, place Beauvau, lundi 15 novembre 2021, pour un déjeuner de travail en forme d’un large tour d’horizon sur les difficultés du secteur et ses perspectives de développement. À quelques mois des JOP de Paris 2024, le ministre de l’Intérieur et l’ensemble des acteurs présents (CDSE, GES et dirigeants d’entreprises de sécurité privée) ont parlé d’une seule voix pour souligner le rôle essentiel que jouent les femmes et les hommes de la sécurité privée pour la sécurité nationale.

À l’occasion de ce déjeuner inédit dans l’histoire du ministère de l’Intérieur, Stéphane Volant, président du Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE), représentants les donneurs d’ordre, et Luc Guilmin, président du Groupement des entreprises de sécurité (GES), principale organisation patronale représentative pour la surveillance humaine, ont salué les avancées positives inscrites dans la loi "pour une sécurité globale préservant les libertés" et ont rappelé qu’ils étaient prêts à contribuer à la rédaction des décrets d’application et ordonnances en préparation.

Afin notamment de compléter ce texte, ils ont également témoigné de leur volonté d’être associés à la rédaction de la future Loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (LOPSI), annoncée en septembre dernier par le président de la République et dont les participants ont compris qu’elle pourrait être examinée lors d’un Conseil des ministres dans les tout premiers mois de 2022.

L’ensemble des représentants du secteur ont par ailleurs relevé que le Conseil national des activités privées de sécurité privée (CNAPS) traversait actuellement une "crise de croissance", preuve de son rôle majeur de régulateur d’un secteur en pleine expansion, et qu’à ce titre, il était primordial de conserver la collégialité de ses instances de gouvernance, tout en lui donnant d’avantage de moyens pour répondre à des missions étendues.

Le ministre de l’Intérieur a pour sa part salué la "concorde retrouvée" entre tous les acteurs de la sécurité privée, qu’ils soient donneurs d’ordre ou prestataires. Gérald Darmanin s’est en outre déclaré favorable au fait d’associer ces acteurs à la rédaction des décrets et ordonnances induits par la loi dite "sécurité globale", ainsi qu’à la prise en compte des ambitions légitimes de la sécurité privée dans la future LOPSI, notamment dans un "titre" de loi spécifiquement dédié aux entreprises.

À l’issue de cette réunion, le CDSE et le GES saluent cette initiative du ministre de l’Intérieur, tout comme la promesse de donner enfin à la sécurité privée la place qui lui revient de fait au sein du continuum de sécurité.

Nos deux organisations se tiennent désormais à la disposition du ministère, tant pour les suites de la loi "pour une sécurité globale préservant les libertés" que pour les travaux liés à la future LOPSI.

A propos du CDSE
Le Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE) est une association à but non lucratif qui rassemble, depuis 1995, les principales entreprises françaises privées et publiques (CAC 40 et SBF 120) issues de 48 secteurs d’activités et présentes à l’international dans plus de 180 pays. Ces entreprises sont représentées au sein du Club par leur directeur de la sécurité ou de la sûreté. Au service de leurs salariés et de leurs clients, ces professionnels dessinent et opèrent les politiques de sécurité et de sûreté des fleurons de notre économie, au plus près des P-DG, DRH, secrétaires généraux et comités exécutifs. Les membres du CDSE représentent ainsi les premiers donneurs d’ordre en matière de sécurité privée, les grands utilisateurs des technologies de sécurité et les principaux importateurs et exportateurs de l’économie française.
www.cdse.fr

A propos du GES
Le Groupement des entreprises de sécurité (GES) a été créé en juin 2019. Ses près de 200 adhérents réalisent un chiffre d’affaires cumulé de plus de 3 milliards d’euros pour environ 80.000 salariés. Au coeur de l’écosystème de la sécurité privée, le GES est, du fait de sa représentativité, l’interlocuteur phare auprès des partenaires sociaux, des organisations de donneurs d’ordre, des pouvoirs publics, du MEDEF, de la CPME, de la CoESS, du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, etc. Au service de la profession et de ses adhérents, le GES mène une action résolue auprès de tous ces intervenants, afin de transformer en profondeur ce secteur d’importance vitale pour notre pays, en valorisant mieux ses entreprises et ses salariés.
ges-securite-privee.org/

Contacts presse :
CDSE : Marc-Antoine BINDLER
0630960605 – marc-antoine.bindler@cdse.fr
GES : Cédric PAULIN
0616668717 – cedric.paulin@ges-securite-privee.org

Adhérer au CDSE, c’est ...

Appartenir à un réseau de professionnels qui fédère les directions de la sécurité et de la sûreté de près de 150 grandes entreprises françaises et européennes.

Le CDSE a établi des partenariats avec les services du Premier ministre (SGDSN et ANSSI), le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Economie et des Finances et le ministère des Affaires étrangères

En savoir plus

Pour adhérer au CDSE, cliquez ici