Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

Les Commissions

Comité de sureté internationale
Dans un contexte international de plus en plus instable et contraignant, le comité de sureté internationale, travaille sur des problématiques liées aux risques pays, à la sécurité des sites des entreprises et à celle de l’ensemble de ses salariés (voyageurs d’affaires et expatriés). Des analyses géopolitiques d’experts reconnus alimentent la réflexion des membres de la commission afin d’anticiper au mieux les nouvelles formes de menaces et les suivre en continu.

Sureté internationale
Cette commission en partenariat avec le CINDEX est ouverte uniquement aux membres disposant de plus de 200 expatriés et au-delà, intéressés aux problématiques de la sûreté des personnels expatriés ou en mobilité internationale. Le développement géographique des activités et la protection des actifs de toutes natures des entreprises sont évoqués dans cette commission.

Commission gestion de crise
Afin d’anticiper et traiter tous types de crise de manière la plus efficiente possible, la commission gestion de crise échange sur les modes d’organisation mis en place dans les entreprises. Les techniques qui permettent de se préparer et de faire face à l’apparition d’une crise, de tirer des enseignements de celle-ci pour améliorer les procédures et les structures, sont partagées au sein de cette commission.

Intelligence économique
Toutes les entreprises pour prospérer doivent s’inscrire dans une démarche d’intelligence économique en acquérant de l’information, en protégeant leur propre information sensible et en tentant de diffuser des éléments qui favorisent leur stratégie dans le respect du cadre juridique. La commission intelligence économique échange ainsi sur ce tryptique et sur les modalités de sa mise en œuvre au sein des entreprises en particulier concernant la dimension de protection de l’information sensible.

Sécurité privée
Dans un contexte national et international ou la demande de sécurité ne cesse de croître, les entreprises sous-traitent de plus en plus massivement leur surveillance que ce soit en matière de surveillance humaine, vidéo ou électronique voire même de protection physique des personnes. La commission sécurité privée évoque les conditions dans lesquels les prestations sont réalisées au bénéfice des donneurs d’ordre, les nouvelles obligations des clients et des sociétés prestataires, mais aussi le lien avec les autorités administratives et le régulateur de la profession. Elle aborde aussi le cas des services internes que possèdent certaines entreprises.

Commission protection de l’information
L’information qu’elle soit interne ou externe constitue un bien précieux pour l’entreprise. Si sa valorisation est un élément de compétitivité, sa diffusion volontaire ou accidentelle peut générer des préjudices importants pour celle-ci. La commission protection de l’information travaille ainsi sur les méthodes mis en place par les différentes entreprises permettant de limiter au maximum le risque de diffusion d’informations confidentielles mais également sur les exigences légales en matière de conservation de données à des fins de conformités ou de contrôle.

Commission fraude
La fraude ou l’ « acte réalisé en utilisant des moyens déloyaux destinés à surprendre un consentement, à obtenir un avantage matériel ou moral indu ou réalisé avec l’intention d’échapper à l’exécution des Lois », est devenu protéiforme et concerne beaucoup de domaines de l’entreprise. La commission fraude évoque les différents types de fraudes rencontrés par les entreprises, les moyens mis en place pour s’en prémunir et travaille de manière prospective sur l’émergence de nouvelles menaces.

Cybersécurité
Dans un monde de plus en plus connecté, la protection des salariés et des actifs informatiques matériels et immatériels (connectés directement ou indirectement à un réseau) est devenu une préoccupation constante des entreprises.
La commission cybersécurité échange ainsi sur les nouvelles menaces, les parades mises en place par les entreprises et les outils de sensibilisation pouvant contribuer à améliorer la vigilance collective.

Prévention des vols de métaux
De nombreux vols de métaux touchent les entreprises et les infrastructures (autoroutes, réseaux ferré et électrique), mettant en lumière l’existence de véritables réseaux de trafic de métaux. Face à la recrudescence de cette délinquance, ces dernières années et au préjudice important des entreprises, une commission a été créé afin que les entreprises puissent partager leur expériences, valoriser leur pratiques et trouver des parades en lien avec les services de l’Etat.

Protection des installations
Pour une entreprise, la protection de ses installations, de ses biens mais aussi des salariés qui y travaillent est indispensable, tant pour la valeur des matériels et des informations qu’elles renferment que pour la continuité de l’activité elle-même. La commission protection des installations évoque ainsi les grandes crises susceptibles d’affecter les installations, les mesures préventives qui peuvent être prises en la matière mais aussi des retex de crise.

Continuité d’activité
Toutes les entreprises doivent être prêtes à assurer la continuité de leur activité, en cas d’événement majeur d’origine naturelle, accidentelle ou malveillante, au risque de voir leur compétitivité gravement et durablement affectée. La commission continuité d’activité permet aux entreprises d’échanger sur la méthodologie de construction des plans de continuité d’activité, d’évoquer différents scénarios de crise dans une logique prospective.

Radicalisation
Les entreprises comme la société civile peuvent être confrontées à des individus qui adoptent des croyances extrémistes avec le risque que ces derniers utilisent la violence pour les imposer. La radicalisation et le processus qui y conduit, constitue un sujet de préoccupation qui pénètre le monde de l’entreprise. La commission radicalisation travaille ainsi avec des chercheurs et les autorités publiques afin de bien comprendre ce phénomène, l’anticiper, analyser ses conséquences concrètes pour l’entreprise et trouver des réponses dans le respect des libertés publiques et des croyances individuelles.

CDSE junior

Les jeunes potentialisent des aptitudes et une énergie précieuses pour les entreprise dans un contexte de concurrence ou l’innovation doit être sans cesse renouvelée. Dans le domaine de la sécurité-sureté comme dans d’autres secteurs, la mixité des équipes en matière de génération mais aussi de sexe constitue un atout. Le CDSE s’appuie lui aussi sur ce potentiel à travers sa commission « Junior ».
Le CDSE Junior est donc une commission destinée aux « jeunes professionnels » des entreprises membres du CDSE . Les principaux objectifs de la commission sont ainsi de : fédérer les expériences des jeunes professionnels et de rapprocher les générations autour du partage d’expérience.

Quelques réalisation du CDSE junior :
Le Passeport de Conseil aux Voyageurs avec le soutien du CDC du MAE ;
La Campagne « Protection de l’information » avec le soutien de la D2IE ;
Le Cahier Technique : « La géolocalisation appliquée à la sécurité des personnes en zones à risque : enjeux et points de vigilance ».

Commission prévention des incivilités

Les incivilités sont perçues comme un défi à l’ordre public. Le problème réside moins dans les actes commis, que dans leurs conséquences qui peuvent présenter un préjudice important pour l’entreprise. Si ces petites atteintes et destructions ne sont pas pénalement sanctionnées dans la majorité des cas, d’autres constituent de vraies infractions et ont un coût financier mais portent également atteinte à l’image de l’entreprise. La commission échange sur les mesures qui sont mis en œuvre pour lutter contre toutes les formes d’incivilités et réalise une veille pour prévenir l’apparition de nouveaux phénomènes tout en mettant l’accent sur l’importance de la formation des personnels dans ce domaine.