Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent Un comité d’experts mandaté par la présidence de Renault pour repenser la gestion de crise du groupe Dans le cadre d’une demande de la présidence de Renault, (...) « Une nouvelle conscience pour un monde en crise » Dans son livre le plus ambitieux à ce jour, le célèbre (...)

Les députés s’alarment des menaces d’espionnage

Publié le 15 avril 2011

Dans le cadre des questions écrites (n°98536) de l’assemblée nationale, M. Christian Ménard attire l’attention de M. le ministre auprès de la ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, sur le problème de l’espionnage industriel qui menace les entreprises françaises de manière particulièrement insidieuse. Dans le contexte de concurrence impitoyable actuel à laquelle se livrent de grands groupes ou des PME à la recherche d’avantages comparatifs, il est du devoir de l’État de protéger notre patrimoine productif. Il est notoire que nombre d’entreprises s’avèrent totalement inconscientes du danger et ne s’aperçoivent que trop tard du désastre engendré par un manque d’information. Le Gouvernement ne devrait-il pas mettre en place une campagne d’information à grande échelle et / ou des formations ciblées sur ce sujet ? Par ailleurs, la France est-elle en mesure de former des experts de la sécurité de l’information industrielle qui pourraient intégrer les grands groupes comme les réseaux consulaires (Chambres de commerce et d’industrie, etc.) ? Il lui demande de bien vouloir préciser quelles dispositions il entend prendre en la matière. Cliquer ici pour consulter la réponse.