Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent La délégation interministérielle à l’intelligence économique a un plan de charge bien rempli Dans le cadre d’une interview accordée au nouveau journal (...) Accord entre les partenaires sociaux européens relatif à la violence au travail Les partenaires sociauxeuropéens des secteurs de la (...)

Les mutations de l’IE en France

Publié le 10 novembre 2010

Dans le dernier numéro de la lettre d’information « Actualité de l’Intelligence Economique et de l’Innovation », d’octobre 2010 réalisée par l’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie (ACFCI), il est réalisé un remarquable résumé des mutations de l’Intelligence Economique en France. Comme le notent les auteurs, l’IE française est engagée dans un véritable processus de recomposition. On constate du coté institutionnel :
1. Délégué Interministériel à l’IE (DIIE) : mise en oeuvre de la Politique Publique d’IE, orientée désormais principalement sur la sécurité économique.
2. Ministère de l’Economie : nomination de Frédéric Lacave comme Coordonnateur ministériel à l’IE et positionnement des Chargés de Mission Régionaux d’IE au sein des nouvelles Directions régionales des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE). Ces dernières devront toutes être opérationnelles au plus tard le 1er janvier 2011.
3. Ministère de l’Intérieur : création de la direction de la prospective et de la planification de sécurité nationale (DPPSN). Elle assurera désormais les missions relatives à la sécurité et à l‘IE Territoriale, auparavant dévolues à l’Institut des hautes études de la sécurité (INHES).
4. Agence pour la Diffusion de l’Information Technologique (ADIT) : transfert au secteur privé par une cession, en une ou plusieurs fois, d’une fraction majoritaire, jusqu’à 65 % du capital, de la participation de l’Etat.

Le secteur privé de l’IE connaît également plusieurs événements :
A. Vote par le Sénat et passage en 2ème lecture à l’Assemblée Nationale de la loi LOPPSI 2 : son article 21 vise à encadrer l’activité privée d’IE, dont la définition et le périmètre auront été discutées jusqu’au bout.
B Lancement de deux projets de syndicat des professionnels l’IE : l’un porté par la Fédération des Professionnels de l’IE (FEPIE), l’autre par la Chambre de l’Ingénierie et du Conseil de France (CICF) et l’association Culture Economie Défense (CED).
C. Elaboration par l’AFNOR du document normatif FD X50-052 « Management de l’Intelligence Stratégique » : sa publication est prévu pour octobre 2010.