Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent Epsilon victime d’une fuite d’informations Le fournisseur de solutions d’e-mailing Epsilon a été (...) Un comité d’experts mandaté par la présidence de Renault pour repenser la gestion de crise du groupe Dans le cadre d’une demande de la présidence de Renault, (...)

Turbomeca victime d’une affaire d’espionnage

Publié le 11 avril 2011

Le TGI de Nanterre est saisi depuis le 27 octobre 2010, apprend-t-on dans le journal Le Monde du Dimanche 11 avril 2011, d’un important dossier d’espionnage économique visant Turbomeca, filiale du groupe Safran. Au cours de ces dernières semaines, une dizaine de personnes ont été en garde à vue. Il s’agirait de la plus importante affaire d’espionnage de ces douze derniers mois. "Pendant huit mois, de janvier à septembre 2010, une attaque de grande ampleur a permis à ses auteurs de piller les réseaux informatiques des laboratoires de recherche de Turbomeca. Les enquêteurs ont pu établir que de précieuses données concernant les systèmes d’hélices et les transferts de charge avaient été dérobées", nous explique Jacques Follorou, journalite du dit journal. Par ailleurs si les techniques employées pour cet attaque semblent classiques (cheval de Troie, virus, cascades de logs informatiques), les intrus disposaient d’après le même journaliste d’une connaissance inhabituelle des arcanes internes de l’entreprise.