Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent Inde : Hausse de la corruption et des fraudes financières D’après une étude publiée le 6 avril 2010 par le cabinet (...) DHL Léon Jankowski, en charge de la protection des employés (...)

Une affaire d’espionnage jugée lundi 2 mai

Publié le 3 mai 2010

D’après le journal Le Parisien, Marwan Arbache, un ancien cadre de Michelin, soupçonné d’avoir voulu vendre des données confidentielles à Bridgestone en juillet 2007, comparaîtra lundi devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand.
Interpellé le 9 janvier 2008, il avait été mis en examen pour "livraison à une entreprise étrangère de renseignements dont l’exploitation, la divulgation ou la réunion est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation", ainsi Celui-ci avait démissionné fin mars 2007 après avoir travaillé sept ans chez le manufacturier clermontois, où il avait occupé un poste de responsable de la division poids lourds Europe.
Il est soupçonné d’avoir proposé en juillet 2007 par courrier électronique à Bridgestone des données confidentielles en échange de 100.000 livres sterling (115.000 euros environ). Bridgestone avait aussitôt alerté Michelin.
Sous le nom de Fukuda, les responsables de la sécurité du manufacturier clermontois se sont substitués aux Japonais pour tendre un piège à leur ancien salarié et ont réussi à percer sa véritable identité. Pendant que, sous le nom de Pablo de Santiago, M. Arbache appâtait ses interlocuteurs en envoyant des extraits de documents, "Fukuda" s ?employait à cerner sa véritable identité.