Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent La LOPPSI en discussion au Sénat Dans le cadre du Projet de loi d’orientation et de (...) L’entreprise face aux nouvelles menaces : quelle politique de Sécurité nationale ? Le mardi 29 Juin 2010 auront lieu dans la Salle Victor (...)

Une des plus importantes entreprises françaises dans le domaine nautique serait liée au grand banditisme marseillais

Publié le 9 juin 2010

Mercredi 9 juin, l’action Rodriguez Group a été suspendue de cotation. Cette suspension a été effectuée à la demande de la société et dans l’attente d’un communiqué, a indiqué Nyse Euronext. Cette décision intervient alors qu’Alexandre Rodriguez, le patron du groupe, a été arrêté lundi lors de l’interpellation de plusieurs figures du banditisme marseillais. Le dirigeant est toujours en garde-à-vue, de même qu’une vingtaine de personnes arrêtées à cette occasion. Selon les informations du journal La Provence, Alexandre Rodriguez serait soupçonné d’avoir « noué une relation amicale avec les présumés malfaiteurs ».

La plupart des interpellations se sont déroulées sur un yacht appartenant au groupe Rodriguez. Les enquêteurs ont saisi quatre yachts, 200 000 euros en liquide, des faux papiers, des armes de poing, des véhicules et un lot important de montres de luxe.