Club des Directeurs de Sécurité & de Sûreté Des Entreprises

precédent « Les Nouveaux entrepreneurs de la guerre » Dans la collection du Département sécurité économique de (...) Gérer le risque pénal en entreprise Depuis quelques années déjà, le risque pénal pèse de façon (...)

« Une nouvelle conscience pour un monde en crise »

Jeremy Rifkin, Paris, les liens qui libèrent, 2011

Publié le 26 avril 2011

Dans son livre le plus ambitieux à ce jour, le célèbre penseur critique Jeremy Rifkin montre que la déconnexion entre notre vision pour la planète et notre aptitude à la concrétiser s’explique par l’état actuel de la conscience humaine. Nos cerveaux, nos structures mentales, nous prédisposent à une façon de ressentir, de penser et d’agir dans le monde qui n’est plus entièrement adapté aux nouveaux contextes que nous nous sommes créés. L’environnement produit par l’homme se mue à vive allure en espace planétaire, mais nos états de conscience sont encore agencés aux ères précédentes de l’histoire, qui s’évanouissent tout aussi rapidement. L’humanité, soutient Rifkin, se trouve à l’aube de sa plus grande expérience de tous les temps : remodeler sa conscience pour que les humains puissent s’aider mutuellement à vivre et à prospérer dans leur nouvelle société mondiale… A l’heure où les forces de la mondialisation s’accélèrent, s’approfondissent et se complexifient, tout indique que les anciennes formes de conscience religieuses ou rationalistes, soumises à trop forte pression, deviennent dépassées et même dangereuses dans leurs efforts pour piloter un monde qui leur échappe de plus en plus. L’émergence de la conscience empathique sera probablement un changement d’avenir aussi gigantesque et profond que lorsque les philosophes des Lumières ont renversé la conscience fondée sur la foi par le canon de la raison.

www.decitre.fr/livres/Civilisation-de-l-empathie.aspx/9782918597278