Une nouvelle séquestration dans une entreprise

Publié le 15 avril 2010

Des salariés de l’usine Essex à Mâcon (fabricant de fil de cuivre) retiennent depuis le 14 avril au soir le directeur de l’usine et le directeur des ressources humaines (DRH) dans leurs bureaux.

"La direction a annoncé la fermeture du site le 29 mars, lors du comité central d’entreprise à Paris. Le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) proposé est insuffisant. Nous demandons que la prime supra-légale soit portée de 30.000 à 120.000 euros par salarié", a déclaré un syndicaliste CGT d’Essex, au journal Le figaro.

Adhérer au CDSE, c’est ...

Appartenir à un réseau de professionnels qui fédère les directions de la sécurité et de la sûreté de près de 150 grandes entreprises françaises et européennes.

Le CDSE a établi des partenariats avec les services du Premier ministre (SGDSN et ANSSI), le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Economie et des Finances et le ministère des Affaires étrangères

En savoir plus

Pour adhérer au CDSE, cliquez ici