Vers une sécurité plus fluide dans les aéroports

Publié le 7 décembre 2010

Grâce au programme Parafes (Passage automatisé rapide aux frontières extérieures Schengen), un passager possédant un passeport doté d’une bande de lecture optique peut désormais emprunter une file d’attente particulière aboutissant à un sas. Il introduit alors un passeport dans une borne et pose son doigt sur un capteur. L’appareil contrôle l’empreinte du titulaire et le laisse passer la frontière si le contrôle est concluant. Le tout se fait en quelques secondes. Conditions de réalisation : en attendant la généralisation des passeports biométriques, le passager doit s’être fait préalablement enregistrer, gratuitement et une seule fois, dans une salle d’inscription où on lui prend ses empreintes digitales qui alimenteront ensuite la base de données nationales Parafes. D’après les échos du 4 novembre (p.15), 40 000 passagers se sont enregistrés. "Il en faudrait dix fois plus selon une source d’ Aéroport de Paris, pour aider à la fluidité lors du passage des frontières".

http://parafes.immigration.gouv.fr

Adhérer au CDSE, c’est ...

Appartenir à un réseau de professionnels qui fédère les directions de la sécurité et de la sûreté de près de 150 grandes entreprises françaises et européennes.

Le CDSE a établi des partenariats avec les services du Premier ministre (SGDSN et ANSSI), le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Economie et des Finances et le ministère des Affaires étrangères

En savoir plus

Pour adhérer au CDSE, cliquez ici